Oppe Plazen

« Zeréck op d'Lëscht mat den oppene Plazen

Un (Senior) Quantitative Credit Risk Manager (m/f)

Réf : CPM2004

Description :

En vue de renforcer l’équipe de la Gestion du Risque de Crédit, Spuerkeess recherche activement

Un (Senior) Quantitative Credit Risk Manager (m/f)

Réf: CPM2004

Profil recherché :

  • Titulaire d'un diplôme supérieures à orientation finance, économie, statistiques ou mathématiques;
  • Expérience significative dans la modélisation du risque de crédit (IRB et/ou IFRS9);
  • Maîtrise des méthodes statistiques en adéquation avec le rôle de Quantitative Risk Manager au sein d’une banque systémique;
  • Connaissance du milieu bancaire et notamment de la banque de détail;
  • Connaissance de la réglementation (CRR, CRD4, EBA GL);
  • Maîtrise des outils de gestion des données et statistiques tels que SAS, R, SQL;
  • Esprit d’équipe développé, sens de l’initiative et travail en autonomie ;
  • Maîtrise des langues française et anglaise, la connaissance des langues allemande et luxembourgeoise constitue un avantage.

Missions :

  • Implication, selon séniorité, à l’ensemble du processus de modélisation au sein d’une équipe de huit Quantitative Credit Risk Manager dans une banque systémique;
  • Développement et calibration de modèles IRB (PD, LGD, CCF);
  • Développement et calibration de modèles IFRS9 (PD, EAD, LGD);
  • Développement et calibration de modèles de scoring commerciaux (Octroi de crédit);
  • Maintenance des modèles et participation à leur mise en œuvre technique;
  • Respect des deadlines et rigueur dans la mise en place, la surveillance, la documentation, l’évolution et le suivi des modèles;
  • Interlocuteur privilégié des autorités de supervision (CSSF, JST).

Votre dossier de candidature devra contenir :

  • Un curriculum vitae détaillé;
  • Une lettre de motivation;
  • Une copie de vos diplômes (pour les diplômes obtenus à l’étranger, veuillez joindre l’inscription au registre des titres des diplômes universitaires délivrée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).

Sech op dës Plaz mellen »